Action humanitaire :

Publié le par Croix-Rouge Côte d'Ivoire

La Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant rouge a démarré, hier
Nouveau Réveil- 9/5/2007 
   
En prélude à la journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge du 08 mai 2007, un point de presse a eu lieu au siège de la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire sis au Plateau, le lundi 07 mai 2007.
Claude Alain Zapela, chef de la délégation de la Communauté internationale de la Croix-Rouge (CICR), Monique Coulibaly, présidente de la Croix-rouge de Côte d'Ivoire et leurs collaborateurs ont tenté d'apporter plus de précision sur cette journée. "Cette journée est une occasion pour tous ceux qui, à travers le monde entier, travaillent pour la Croix-Rouge et le Croissant Rouge de magnifier l'humanité, de célébrer l'œuvre de millions de volontaires et de faire un bilan", a déclaré la présidente de la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire. "Le thème: "Ensemble pour l'humanité" définit ce que nous espérons réaliser. Une prise de conscience de ce que peut apporter la relation particulière entre les sociétés nationales et les gouvernements et de ce que ces partenaires permettent d'accomplir", a-t-elle expliqué. Et ce n'est pas Juan Manuel Suarez del Toro président de la Fédération internationale qui dira le contraire. Dans un communiqué de presse, il a affirmé qu'aucun gouvernement, ni aucune organisation ne peut faire face isolement aux défis posés par les catastrophes, les conflits, les urgences sanitaires, etc. A sa suite, Jakob Kellenberger président de la Fédération internationale du CICR a déclaré qu'il est indispensable de promouvoir une solide coopération et de meilleurs partenariats à tous les niveaux. Pour Claude Alain Zapela, du CICR, la Croix-Rouge est un lien d'espoir quand tout va mal. Concernant le programme de cette journée, vingt communautés locales vont mener des activités de diffusion auprès des autorités. Le volet sanitaire, et un match de football opposant la Croix-Rouge et le CICR seront de la partie. Au nombre des doléances, la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire, par la voix de sa présidente Monique Coulibaly, a félicité le gouvernement ivoirien pour la reprise de la subvention. Elle a souhaité plus de facilités douanières pour l'acquisition des biens et matériels nécessaires à l'accomplissement de sa mission humanitaire.
J. M (Stagiaire)

Publié dans Info-Presse

Commenter cet article