Journée de l'enfant africain

Publié le par D. Maimouna (stagiaire)

La promotion des droits des enfants au coeur des débats
Le Patriote No. 2014 du samedi 17 juin 2006
Les enfants ivoiriens à l'instar de leurs camarades africains ont été célébrés le vendredi 16 juin 2006 par la croix rouge de Côte d'Ivoire. Cette date a été déclarée par l?Union africaine «Journée de l?enfant africain», en mémoire aux écoliers massacrés le 16 juin 1976 à Soweto (Afrique du sud) lors d'une manifestation pacifique. La commémoration de cette journée a commencé le jeudi 15 juin dernier, au groupement des Sapeurs Pompiers militaires (GSPM) d'Adjamé avec un grand défilé des enfants. Ensuite une importante déclaration a été faite par Cissé Mariam Sonia au nom des tout-petits. Elle a invité les adultes à lire la charte africaine des droits et du bien-être de l'enfant. «Halte à la violence contre les enfants. Eduquer, c'est aussi écouter » à déclaré la petite Sonia. Mme Jacqueline Olmedo représentante de la croix - Rouge espagnole a loué cette initiative de ses partenaires ivoiriens. Elle a assuré Mme Monique Coulibaly, présidente de la Croix-Rouge Côte d'Ivoire de son soutien dans la lutte pour le respect des droits des enfants. Les enfants de 9 mois à 14 ans présents à la cérémonie ont été vaccinés contre la rougeole. Selon le coordonnateur national de la jeunesse en difficulté, Konaté Bakary, les droits des enfants tels que le droit à l'éducation, à la santé sont en général bafoué en terre ivoirienne. Il a annoncé des séances de sensibilisation dans plusieurs communes d'Abidjan. Le thème retenu cette année était : Droit à la protection : Halte à la violence sur les enfants».
D. Maimouna (stagiaire) 

 

Publié dans Info-Presse

Commenter cet article